AccueilAccueil  -> Le site MSF  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ContactContact  

Partagez | 
 

 Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.

Aller en bas 
AuteurMessage
sylesis
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 2486
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 38
Localisation : 59 ( 12 km de cambrai )

MessageSujet: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 0:21

J'ai besoin d'apporter mon témoignage au monde; Maintenant !



Ecco, Defender of the Future est sorti en 2000, et a été développé par Apaloosa et non Novotrade comme ca a été le cas pour les deux premiers opus. Ce jeu n'est d'ailleurs pas une suite.

Defender of the future se situe au 30ème siècle. A cette époque, humains et dauphins sont copains depuis 500 ans, la vie est belle et les océans bleus. Lors de leurs voyages dans l'espace, humains et dauphins tombèrent sur une race pas gentils qu'ils baptisèrent l'Ennemi. L'ennemi tenta de s'attaquer à la Terre, mais notre planète est protégée par un artefact appelée Le Gardien.
Jusqu'à maintenant, car le Gardien vient de succomber aux attaques de l'Ennemi., et c'est le rôle d'un jeune dauphin, Ecco, de rétablir la pain.



Je pense que vous commencez à me connaitre, maintenant : je suis fan des jeux au x thèmes écologiques, en rapport avec la nature. Plus particulièrement, je suis fan d'Ecco, car le dauphin est un animal magnifique. Je suis également passionné par les renards, mais à part Psycho Fox et Titus The Fox sur ordinateur, les jeux avec des goupils pour héros ne sont pas légions.
Toujours est il que quand j'ai appris que 1) il existait un jeu Ecco sur Dreamcast 2) il était superbe, j'ai décidé de l'acheter et de découvrir le bonheur d'évoluer dans un océan en 3D.

Moins d'une semaine après ma commande, je virais Ikaruga de ma console pour mettre un disque bleu et allumer tout ce qu'il faut.

"Wha, c'est beau !"

Oui, c'est très beau. En fait, c'est d'autant plus beau que c'est proche de la réalité : les fonds marins, les animaux, tout hurle le réalisme. Et c'est comme ca partout.
La musique, ah quelle musique ... Elle ne s'impose pas, c'est à peine si on l'entend parfois, mais quand on l'entend, les thèmes sont très agréables.

"Bon, je vais être essayer de jouer, ou de regagner la surface au moins, sinon Ecco va se noyer."



Comme dans les jeux précédents, Ecco dispose de deux barres : une de vie, une d'air. Pour regagner de la vie, mangez des poissons. Pour l'air, respirez en surface. Bon, je commence à toucher le stick analogique de la manette : Ecco fait des tonneaux. Wow, on peut faire ca maintenant ?
Après quelques minutes, je commence à avoir mon copain dauphin en main : un bouton pour accélérer, un pour charger, un pour le sonar. Ca va, je connais.
Après quelques pirouettes à la surface, je replonge et me retrouve un poil désorienté : il est ou le bas ? Par là ? Ah non, ca c'est la surface de l'eau : ca veut dire que je nage sur le dos. C'est réaliste : dans l'eau, la sensation de poids disparait.

Je réalise alors à quel point Ecco est maniable : on peut faire plein de choses. Il n'est par contre pas facile d'aller pile où on veut, souvent à cause de la vitesse que vous avez pris.

Je commence donc enfin le premier niveau, sérieusement. Je parle avec un dauphin qui me donne des tâches à accomplir, puis suite à une cutscene, je vais parler à une baleine qui me demande de retrouver son petit. J'y arrive sans trop de problème. Début du deuxième niveau. Tiens, on dirait qu'il va y avoir des requins.


Alors celui là ...

Ah, cool le deuxième niveau. Ma première mort... Tenez, jouons à un petit jeu , appelé "c'est bien, c'est moche, c'est pire".

C'est bien : les niveaux d'Ecco contiennent plein de waypoints où vous reprenez en cas de décès, sans devoir refaire tout le niveau comme dans les versions précédentes.
C'est moche : dés le deuxième niveau, vous allez vous servir très très souvent de cette fonctionnalité.
C'est pire : tant que vous n'aurez pas fini un niveau, ce que vous aurez fait dedans ne sera pas sauvegardé sur votre VMU. Si vous quittez juste avant la fin, tout le niveau sera à refaire.

Avant de me lancer, je me doutais que le jeu ne serait pas forcément facile. La série des Ecco est connue pour être un challenge. Pour avoir fini les versions GameGear, je m'en suis rendu compte. Par contre, je ne m'attendais pas une courbe de difficulté aussi raide.
En fait c'est simple, je ne l'ai pas fini, ce deuxième niveau : j'ai craqué avant.
D'abord, il a fallu que je comprenne que faire et où aller. Bon, ok. Ensuite : éliminer 3 requins qui emmerdent une tortue. Bon, après plusieurs tentatives, j'ai réussi : les gaillards ne se laissaient pas faire, mais en donnant un coup et partant manger un poisson pour refaire de la vie, je les ai eu à l'usure. Heureusement car j'avais fini par dépeupler les bancs de sardines du coin.

Après, attraper un poisson en particulier pour un dauphin. Super, des requins qui me cassent les burnes... Après plusieurs tentatives, je l'attrape et gagne un nouveau pouvoir. Tiens, c'est quoi cette caverne; hà, chuis mort. Oh, les requins sont revenus, et en essayant de chercher autour, ils m'ont retué trois fois.
Après encore un quart d'heur, je passe la caverne, pour me retrouver dans une zone avec un gros requins blanc ( Les dents de la Mer, à coté, c'est mon Petit Poney). Pas grave : je peux l'étourdir à coup de sonar ! Tiens non, ca le met en rogne et ... il me dévore carrément ?! Mon pauvre Ecco.

Après quelques autres morts, j'appelle Gamefaq à la rescousse. Apparemment, il faut que j'attire l'attention du gros requin, passe dans le trou d'un rocher avec Jaws juste derrière moi pour qu'il se retrouve coincé et que je puisse lui faire sa fête. Ok , j'essaie ... mais, le con ! Il m'a pas suivi et m'attend de l'autre coté ! Et me bouffe ! Bon pas grave, je réessaie : le waypoint est juste à coté.

Finalement après 20 minutes et d'innombrables lectures du message de continu ( "C'est ta destinée, Ecco ..." ), j'ai jeté l'éponge .



Ecco Defender of the Future est un jeu extra : il est beau et réaliste à la fois ( parce que les fonds marins et la vie aquatique, c'est magnifique, même si je préfère quand même la montagne, les renards et les marmottes), maniable et enchanteur. Mais alors bordel de bip! , une difficulté comme ca, c'est pas humain ! Je voudrais bien découvrir l'histoire, mais me retrouver en difficulté au deuxième niveau ? Bip bip de bip ! Et quand je pense que ca empire encore après !
Non franchement je suis déçu parce les jeux trop durs, ca gâche vraiment le plaisir, et là ca promet d'être le pire que j'ai jamais vu. Apparemment il y a un code pour sauter les niveaux, mais si c'est pour les sauter tous à cause d'une difficulté dingue, ca va pas être rigolo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylesis.fr
darknonor
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 6273
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 38
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 0:43

En ce qui concerne les renards, y a starwing de l'autre côté du rideau de fer Razz
Revenir en haut Aller en bas
Francklin29
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 14439
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : The Fantasy Zone

MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 10:00

ça a l'air pas mal graphiquement !

_________________
Welcome To The Fantasy zone !
Get Ready !
Aaaaa...!
You're Doing Great !

Many More Battle Scenes Will Soon Be Available !
Revenir en haut Aller en bas
sylesis
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 2486
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 38
Localisation : 59 ( 12 km de cambrai )

MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 19:56

Francklin29 a écrit:
ça a l'air pas mal graphiquement !

C'est carrément superbe, je dois avouer : on ne dirais pas un jeu, mais un documentaire. Si seulement il n'était pas aussi difficile Sad .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylesis.fr
DrRotule
Admin
Admin
avatar

Score : 25781
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 20:18

clair que c a a lair manifique, la premiere image apres la jaquette, truc de ouf!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mastersystem-france.com
darknonor
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 6273
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 38
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   Jeu 29 Mar - 21:54

La dreamcast, c'est un peu l'histoire de la SMS en accéléré, C'est la console la plus puissante de sa génération mais pour des raisons pas toujours claires, elle n'ont pas eu le succès qu'elles méritaient
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma future cabale
» Blind Test Disney
» [Lego] Test Lego Atlantis
» [Test] Panda feu-eau by Kankei-Suki
» WARHAMMER MODERN BATTLES TEST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master System France :: Communauté :: Tout ce qui n'est pas Master System-
Sauter vers: