AccueilAccueil  -> Le site MSF  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ContactContact  

Partagez | 
 

 Test : Gunstar Heroes

Aller en bas 
AuteurMessage
sylesis
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 2485
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 38
Localisation : 59 ( 12 km de cambrai )

MessageSujet: Test : Gunstar Heroes   Lun 9 Avr - 20:12

"Sylesis.
_ Seigneur?
_ Gunstar Heroes ?
_ Il n'y a pas que les RPGs dans la vie, Seigneur.
_ Oui mais...
_ Et puis moi aussi j'ai le droit de me défouler un peu.
_ Bon, très bien, mais on en reparlera."






Gunstar Heroes sorti en 1993 sur Megadrive appartient à ce genre que l'on appelle le "run and gun" . Comprenez : "courez et tirez" et ca, courir et tirer, vous aller le faire beaucoup.

L'histoire varie selon la version euro-us et japonaise, mais reste globalement la même . Sur la planète Gunstar 9 se trouve 4 gemmes protégée par la dynastie Gunstar. Un jour ces gemmes sont dérobée par des méchants ( dont Green, un des frères Gunstar devenu amnésique/ayant subit un lavage de cerveau) qui veulent ressusciter un androïde très méchant appelé Golden Silver. Deux des Gunstars, Red et Blue, se lancent à la poursuite des gemmes.



Vous commencez le jeu en faisant quelques choix : free shot ou fixed shot ? Et quelle arme de départ ? Free shot vous permet en fait de courir tout en tirant; fixed shot vous immobilise pendant vos tirs, mais vous avez plus d'angles de visées.
Les quatre armes de départ sont :
_ force : rapide
_ lightning : traverse les adversaires
_ chaser : poursuit les adversaires
_ fire : puissant, mais courte portée.

Une fois vos choix effectués, vous décidez du niveau que vous allez attaquer parmi les quatre disponibles ( vous choisissez l'ordre dans lequel vous récupérerez les gemmes). C'est toujours agréables pour les clampins de la manette dont je fais parfois parti de ne pas voir un jeu se résumer à un seul niveau infranchissable : ici vous pouvez en essayer quatre.

Sylesis, pourquoi y a t'il un espace vide à coté de l'icone d'arme en haut à gauche ?
_ J'y arrive."




Une fois le niveau commencé, on commence direct la distribution de bastos : c'est un run and gun, je vous rappelle, alors va falloir gunner. Votre personnage dispose de 100 points de vitalité, une seule vie, et des continues infinis. Concrètement, une fois à 0 vitalité, vous recommencerez le niveau au début, avec l'arme que vous avez sélectionné tout au début.

La deuxième case vide de tout à l'heure correspond en fait à une deuxième arme, et là on touche à ce qui fait la beauté de Gunstar Heroes : la combinaison des armes.
En effet, vous pourrez ramasser jusqu'à deux icônes d'armes. En appuyant sur un bouton ( A par défaut), vous pourrez activer l'une, puis l'autre, ou les deux ensemble. Les effets varient grandement selon ce que vous avez actuellement. Par exemple, sur mon image, j'utilise chaser+ force, ce qui me donne un tir rapide qui s'oriente vers les ennemis quand je tire dans leur direction. Chaser+ fire vous fera tirer des boules de feu puissantes, mais avec une cadence de tir peu élevée. Fire +lightning vous donnera un laser court portée, mais extrèmement puissant. Notez également que prendre deux fois la même arme renforce son effet. Avec deux fois chaser, vous n'aurez jamais besoin de viser une direction précise pour toucher.
De fait, à moins d'utiliser deux fois le même type, ca vous fait en permanence 3 armes avec vous.
Et un peu de calcul :
_ si un tir utilise une seule arme, nous avons 4*1 tirs différents.
_ pour un tir utilisant les deux armes possibles, nous avons 4*4 possibilités, divisé par 2 car chaser+ fire est le même que fire+chaser, soit 8 tirs différents avec deux armes.
Nous avons donc 4+8 = 12 tirs différents. Ca donne du choix.



Ajoutez à celà que vos héros ( car vous pouvez jouer à deux) ne sont pas manchots et savent utiliser autre chose que leurs armes. Au corps à corps, vous pouvez agripper un méchant et le lancer sur les autres, faire une glissade bien douloureuse et un genre de coup de pied sauté. Le problème, c'est que c'est le même tarif pour les soldats de base que les combats virent parfois au pugilat. Loin d'être un problème, ca renforce l'action.
Votre personnage, véritable ninja, pourra également s'accrocher et se hisser aux différentes plateformes qui jonchent le jeu.
Le jeu est bourré d'humour, mais à dose parcimonieuse pour ne pas tendre vers le ridicule. Vous verrez par exemple dans le deuxième niveau des soldats essayant de s'échapper en train avant de se faire refouler par leur chef parce qu'il n'y a pas de place pour tout le monde.



L'action est omniprésente, sans le moindre ralentissement, et le seul moment où vous soufflerez sera entre les niveaux. Attendez vous aussi à voir quantité de boss et de boss intermédiaires. Rien que le premier niveau compte deux sous-boss. Lors de ces affrontements, le jeu vous signalera avant l'affrontement le nom des attaques de votre adversaire, et vous verrez durant l'affrontement un compteur montrant sa vitalité. Certains ont plusieurs apparences, le boss du deuxième niveau en a d'ailleurs 7 ! Il ne s'appelle pas Seven Forces pour rien.

Petite aparté pour parler du boss du premier niveau, Pinky Roader. Soit les trio composés d'un petit gros pilote de véhicule, d'un grand costaud et charmeur adepte des armes lourdes, et d'une chef rousse sont un archétype si commun dans la culture japonaise qu'on le retrouve à divers endroits, soit ...
... les développeurs sont des fans de l'anime "Nadia et le secret de l'eau bleue" . Pas que ce soit un mal : c'est une très bonne série inspirée de l'oeuvre de Jules Verne et dont je suis également fan.

La preuve en image :

A droite Hanson, le navigateur et inventeur du Glatan ( Gladys tank), à gauche Sanson le gros bras, charmeur et pilote du Glatan, tireur d'élite du groupe, et au centre leur chef, Gladys.
S'il fallait une dernière preuve, la chef du Pinky Roader laissera à sa défaite une gemme bleue qui est l'exacte réplique de la pierre de Nadia, que le terrible trio essaie de voler ( dans un premier temps) dans l'anime.

Fin de l'aparté.



Armes nombreuses, action non stop et boss à foison, mais le jeu ne s'arrête pas là. Le déroulement du jeu sera extrêmement varié. Le deuxième niveau par exemple se passe dans une mine, et vous serez lancé à pleine vitesse sur un chariot pouvant se fixer à l'autre coté de l'écran en faisant un double-saut. Le scrolling sera tantôt horizontal ou vertical. Le quatrième niveau se déroulera dans un second temps sous la forme d'un jeu de l'oie : vous affronterez différents sous-boss en fonction du score donné par un dé. Enfin, l'un des derniers niveaux vous mettra aux commandes d'un petit vaisseau spatiale lors d'un affrontement contre une armada !



Avec ses graphismes magnifiques, ses musiques dynamiques, son animation flamboyante, son gameplay riche et tout en douceur et sa durée de vie conséquente ( le jeu est long et pas facile), vous comprendrez que Gunstar Heroes est une beauté, une merveille de défouloir. D'ailleurs papa Noël, si tu passes par là, pense à moi ( et pour mon Shinobi 3 aussi, et mon Shining Force 2, et mon Phantasy Star 4, et mon Streets of Rage 2...).

Petite vidéo du premier niveau afin de vous faire saliver un peu :




________

...

Non non, ce n'est pas fini.
Il y a quelques mois, au détour d'un site, je suis tombé sur une petite mention qui m'a surpris : "la version Game Gear de Gunstar Heroes uniquement sortie au Japon."

Ouate ze phoque ?? Gunstar Heroes a été adapté sur game gear et on ne m'a rien dit ??

10 minutes et un clavier en sueur plus tard, je testais la rom sur mon émulateur.



Pas de doute, c'est sérieux.



On retrouve le système d'arme à l'exact, mais le mode deux joueurs a été zappé en raison des performances de la console.



De même, certains niveaux ont été supprimés, comme la base de Black et son labyrinthe-jeu de l'oie.



Les niveaux eux même ont été adaptés, toujours pour permettre au jeu de tourner sur une taille cartouche réduite. Le premier niveau est identique à la version mégadrive, mais le deuxième a été raccourci et son chariot a été remplacé par un jet-pack.



Doit on penser à un massacre en règle sur l'autel de la conversion ? Je dirais que non. Certes les graphismes et les niveaux ont été adapté, la bande-son est moins péchue que la version de la grande soeur, chipset audio oblige, et les commandes ne sont pas pratiques ( pas de pause durant le jeu, Start sert à changer votre arme). Pourtant, l'important reste là : on prend son pied à dézinguer tout ce qui arrive à l'écran. Les graphismes sont moins fouillés mais restent parfaitement fidèles à la version originale; ca clignote un peu dans l'action mais ca ne ralentie pas. De même, les boss n'ont pas changé et leurs attaques sont identiques.



Tester le jeu me donne envie de hurler une chose :

(Mode Joueur du Grenier ON )
"Bip Bip Bip de Bip !!!!! Pourquoi c'est jamais sorti en Europe ?!"
(Mode Joueur du Grenier OFF)

Non franchement. J'ai beaucoup aimé les adaptations Game Gear de Ristar, Ecco 2 et Earthworm Jim, j'aurais pris un pied monumental sur Gunstar Heroes. Mais non, il a fallu que ca reste Japan Only. Bip !

Et la petite vidéo du premier niveau Game Gear : vous remarquerez la similitude avec la version Megadrive.



Dernière édition par sylesis le Lun 9 Avr - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sylesis.fr
Francklin29
Alex Kidd (Alex Kidd)
Alex Kidd (Alex Kidd)
avatar

Score : 14439
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : The Fantasy Zone

MessageSujet: Re: Test : Gunstar Heroes   Lun 9 Avr - 20:15

Un jeu bien sympath !

_________________
Welcome To The Fantasy zone !
Get Ready !
Aaaaa...!
You're Doing Great !

Many More Battle Scenes Will Soon Be Available !
Revenir en haut Aller en bas
 
Test : Gunstar Heroes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master System France :: Communauté :: Tout ce qui n'est pas Master System-
Sauter vers: